Bar Chart
NOTRE MANDAT
Rétrospective 2021...

Groupe apolitique, nous sommes toujours unis, motivés et engagés comme au premier jour de notre engagement. Aucune défection.


Critiqués pour nous être abstenus (ce qui est un droit) lors du vote du budget communal 2021, nous vous en donnons la raison principale : le budget alloué à notre patrimoine existant et entretien voirie de notre commune était trop insuffisant par rapport au budget de fonctionnement de près de 2.8 M€ (respectivement de 1.09% / 0.73%).
Ces biens sont vieillissants, partiellement entretenus et demandent à être rénovés sans tarder. Depuis le début de l’année, est à constater une fréquence de dommages résultants de dégâts des eaux, infiltrations par toiture par temps de pluie. Certains bâtiments sont des passoires énergétiques. L’état de la Salle des Fêtes ne permet plus de la donner en location à la grande déception de nos concitoyen.nes qui ne peuvent plus se réunir en famille pour fêter des événements. Nos voiries sont dégradées malgré des projets actés en commission, il y a plus de 6 mois.
La réalité nous a montré que nous avions raison.  Nous resterons vigilants et continuerons à nous abstenir si un effort budgétaire n’est pas fait.
Oui "une commune qui n’investit pas est une commune qui recule" dixit notre maire mais ce n’est pas tout de lancer des opérations de construction,
une commune qui ne prend pas soin de son patrimoine recule tout autant. Nous continuerons à défendre notre patrimoine auprès des commissions travaux, bâtiments communaux et finances. Quant à cette dernière commission, nous avons demandé qu’elle se réunisse 1 fois par trimestre au minimum contre 1 fois annuellement à ce jour.


"Le voyageur qui passe ne s’arrête pas" se désolent nos commerçants, nos jeunes sortent sur les communes avoisinantes. La Covid a ralenti la reprise des festivités, certes, mais SAUVETERRE A ÉTÉ LA SEULE COMMUNE SANS ANIMATION FESTIVE CET ÉTÉ. Il y a eu la Fête de la musique organisée par une association aux abords du Pôle culturel et le moment de convivialité donné sur la place du village par le restaurant Les Glycines pour le départ de Christelle. Mais depuis combien d’années, ne nous sommes-nous pas tous rassemblés sur cette place?

Les Food-trucks permettent de se retrouver à minima. Il faudrait encore améliorer cet évènement avec la participation de la mairie comme le font d’autres communes: tables à disposition, musique afin  d’organiser d’autres moments de convivialité et d’échanges.
Le projet de réfection de la place est à l’étude mais, soyons réalistes, ce ne sera pas pour demain.
Partager ensemble des moments de convivialité est primordial pour lutter contre l’individualisme et l'isolement. Nous continuerons à souffler nos idées et espérons que des festivités seront prochainement organisées afin de retrouver ces moments de convivialité.

 

Autre projet acté, sans suite pour le moment : la piste de cross pour nos jeunes. Sa création se fait désirer !


Sommes-nous impatients? NON contrairement à ce que pense la majorité. Nous voulons des actes et des promesses tenues. En finir avec les effets d’annonces.
Il faut continuer à se battre pour que notre village soit un endroit où il est agréable de s’arrêter et où il fait bon vivre.


La protection de l’environnement et sa biodiversité restent une autre de nos priorités.

Grâce à vos alertes et nous vous en remercions, ensemble, nous avons pu dénoncer des dépôts problématiques de déchets de travaux sur notre commune et agi en conséquence.
Pour ne citer que les principaux :


Avril 2021 : les déchets résultants des travaux du chemin de la Gare déposés sur le site de la Combe pour lequel il existe des barrières cadenassées aux deux extrémités. SANS CLÉS (hormis vandaliser l’accès), il est IMPOSSIBLE d’y pénétrer car réservé uniquement aux deux-roues non motorisés.
Après avoir signalé au maire ces déchets non autorisés sur site et communiqué avec photos à l’appui, le maire a agi en retour en convoquant l’entreprise. A ses frais, l’entreprise s’était engagée auprès du Maire, à extraire les résidus goudronneux de la terre déposée.
6 MOIS après notre signalement (soit octobre 2021), les résidus polluants mêlés à la terre, sont toujours sur place. Ces tas de terres souillées ont même été étalés, pour certains, lors des travaux d’adduction d’eau potable. Inadmissible de laisser faire. Il est alors facile de nous opposer : "la communication se fait uniquement sur des réalités, actions et preuves !" pour reprendre les termes du Maire à notre encontre. La réalité y était, les preuves aussi MAIS les actions 6 mois après, on les attend toujours.


Octobre 2021, Et oui encore - TOUJOURS SUR LE SITE DE LA COMBE – décidément ! de nouveaux déchets résultants, cette fois ci, de travaux d’adduction d’eau potable, parsèment le site. Nouveau signalement au Maire, communication photos à l’appui pour faire accélérer les actions. Surveillance accrue du site 2 à 3 fois par semaine par des volontaires du groupe FB "préservons notre Sauve-terre". Convocation sur place des différents acteurs (Maitre d’ouvrage, Maitre d’œuvre, Mairie). Tous ont l’air étonnés, chacun ayant respecté le cahier des charges des travaux pour l’entreprise et maitre d’ouvrage Eau Grand Avignon.


Ce n’est pas PARCE QUE CE SITE EST UNE ANCIENNE DÉCHARGE qu’il faut continuer à le SURPOLLUER en déposant de la terre NON EXEMPT DE POLLUTION. Le bitume est un déchet dangereux dont l’enfouissement, le dépôt ou encore le mélange à de la terre est strictement interdit par la Loi.

Des circuits de recyclage des déchets existent conformes à la législation et ils sont applicables POUR TOUS.  Le PLU (*) de Sauveterre n’identifie AUCUNE ZONE POLLUÉE "BASOL" (**) sur notre commune. Nous N’ADMETTRONS PAS que des sites communaux le deviennent par négligence, au profit de tiers rivés sur leurs intérêts et profits.
Nous resterons vigilants à tous travaux réalisés sur notre commune et, en particulier, sur le site de la Combe.
ZÉRO TOLÉRANCE.
Voici
NOTRE conception de la protection de l’environnement. Comment peut-on parler de protection de l’environnement pour les générations futures, faire de beaux discours tout en minimisant les déchets résultant de travaux éparpillés dans la nature. A ce sujet, nous attendons toujours, malgré nos relances, le retrait des déchets sur le haut de la Combe dont la plupart est issue de travaux et réfection de nos propres bâtiments / Travaux. Oui nos propres déchets! Pourquoi? pour justifier le projet de la centrale photovoltaïque? Silence du Maire.
Allons plus loin dans ce combat et
REFUSONS L’IMPLANTATION, sur notre colline, de cette CENTRALE PHOTOVOLTAÏQUE DE PLUSIEURS HECTARES, sur les hauteurs du site de la Combe, soi-disant pollué et ce, au profit d’une entreprise privée alors que le site N’EST NI RÉPERTORIÉ "SITE POLLUÉ" NI "POTENTIELLEMENT POLLUÉ" !
Comment la majorité actuelle peut-elle DÉCRIER notre colline et parallèlement le Grand Avignon la LOUANGER en s’y référant dans son magazine MAG#45 pour PROMOUVOIR LES ÉCRINS NATURELS DU PATRIMOINE INTERCOMMUNAL (page16). Nous avons à ce propos interpellé le Grand Avignon ainsi que le Vice-Président du GA délégué au tourisme. Peut-être les a-t-on mis dans une situation délicate pour qu’ils n’aient pas souhaité prendre position? Le profit économique des entreprises ne doit pas prendre le pas sur la biodiversité et l’atteinte à l’environnement.
(*) PLU : Plan Local d’Urbanisme
(**) BASOL : Base de données sur les sites et sols polluées – inventaire des sites polluées ou potentiellement pollués)


Quant aux
réductions d’horaires de La Poste dans la continuité du rdv manqué du maire en 2019, surement trop occupé à sa réélection, nous avons mis en commun nos sources et argumentés ensemble afin que La Poste revienne sur sa décision. Ensemble, nous avons rédigé le courrier de contestation en lui remettant les résultats de la pétition de 2020 faite par un administré, appuyé sur le fait que la population allait augmenter avec la construction de nouveaux lotissements secteur de la cave coopérative…) pour contester la décision unilatérale de cette société privée qui pense avant tout à ses propres intérêts en lieu et place du service public. Des solutions il y en existe pour permettre à nos concitoyen.nes de continuer à bénéficier des services postaux.
Le Maire sera-t-il assez honnête pour avouer notre contribution à ce courrier? ou préféra-t-il s’attribuer encore tous les mérites en montrant que lui seul s’occupe des intérêts de nos concitoyen.nes? Nous le saurons rapidement. Chacune et chacun jugera par lui-même.
Contrairement à ce que pense la majorité en place, nous ne sommes pas que des élus de l’opposition qui polémiquons dès que l’occasion se présente! Cette dualité gentils/méchants est démodée. Allons de l’avant. C’est en agissant ainsi que les citoyen.nes reprendront confiance en leurs représentants et s’approprieront la gestion de leur commune. Faire et agir ensemble. Le bien commun et l’amour de notre commune restent
le fil conducteur de notre engagement. Dans une démocratie, il est important d’avoir un contre-pouvoir. Nous sommes ce contre-pouvoir.

 

 

 

Tous, soyons acteurs de la vie de notre village.

 

 

Groupe Sauveterre Avenir,

décembre 2021

nathalie.jasse@sauveterreavenir.fr

emilie.beynet@sauveterreavenir.fr

mathias.durand@sauveterreavenir.fr

 
Nos Voeux
pour 2022...

Nathalie

Mathias

Émilie

SAUVETERRE AVENIR  vous souhaite une bonne et heureuse année 2022,

Compte tenu des annonces gouvernementales et des mesures sanitaires renforcées dès le mois de janvier, nous risquons de ne pas avoir d’occasion officielle de nous rencontrer pour échanger nos vœux en personne.

En ces périodes de fêtes où la joie et le bonheur emplissent un grand nombre d’entre vous, nous avons une pensée particulière pour ceux, pour qui ces fêtes sont plus douloureuses à surmonter.


Nous tenions à vous dire et redire que notre engagement au sein de la municipalité pour notre village est toujours intact. Durant 2022, nous resterons vigilants à l’ensemble des dossiers qui nous sera soumis et encore plus attentifs aux transformations de notre village. Nous veillerons à leur bonne conduite et réalisation et ne manquerons pas de continuer à vous informer et échanger ensemble.


Nous vous souhaitons une heureuse année 2022. Que cette nouvelle année soit pour vous tous source de bonheur et permette la réalisation de vos projets, même les plus fous.

 

En ces temps de pandémie mondiale osez! Osez, ce qu’il vous plaît !

Profitez de chaque instant, tout en prenant soin de vous et de vos proches. 

 

Bonne Année à tous !

Artifice.gif
Rétrospective 2020...

Chers sauveterrois.es,

 

Arrivés en seconde position avec 32,05% des suffrages, nous remercions chaleureusement l’ensemble des électeurs et sympathisants qui ont contribué à cette belle aventure citoyenne et humaine. Merci. Vous nous avez confié la responsabilité de siéger au conseil municipal de la commune pour vous représenter et, nous trois, Nathalie JASSE, Émilie BEYNET, Mathias DURAND, assumerons dignement cette mission.

 

Un début de mandat particulier avec cette crise sanitaire inédite qui a bousculé le quotidien de chacun. Nous tenions à remercier également les agents de la commune, qui durant les mois suivants les élections, pendant que nous étions en confinement, ont pris des risques pour eux-mêmes et leur famille pour assurer la continuité du service public et regrettons sincèrement que l’amendement que nous avons déposé, (consultable sur notre site internet: ici), pour défendre l’équité entre les agents au sujet du versement d’un prime exceptionnelle Covid 19 n’ait pas été approuvé par l’ensemble des élus ; l’équipe majoritaire ayant décidé de l’accorder à 9 agents sur 27. Enfin, nous tenions à remercier les sauveterrois.es qui ont répondu présents durant les périodes de confinement pour leur soutien aux personnes isolées et âgées sur notre commune, en s’inscrivant sur notre groupe d’entraide citoyenne créé au lendemain des élections (livraison de courses, médicaments, plats préparés, écoute…) ainsi que nos concitoyen.nes qui ont privilégié nos commerces locaux.

 

Elus de l'opposition donc, (même si nous n’aimons pas ce terme), nous allons continuer à convaincre, de l'importance du changement de gouvernance vers une démocratie participative qui était le fer de lance de notre liste avec laquelle nous avons mené campagne lors des municipales. Le changement a commencé à opérer à en regarder le pourcentage réalisé par les 2 listes d’opposition lors des dernières élections. Un chiffre : 47% (soit 507 électeurs sur 1 086 votants) des sauveterrois.es ont souhaité, par leur vote, faire le choix de changer le mode de fonctionnement politique actuelle. Nous sommes conscients que ce mouvement citoyen et participatif n’entre pas dans le schéma habituel des partis politiques et aux gouvernances actuelles, puisse faire peur ou être considéré comme utopiste pour certains mais travaillerons en ce sens.

 

C’est en favorisant la démocratie participative par l'ouverture des espaces de gouvernance aux citoyen.nes avec plus de communication, de transparence et d’inclusion citoyenne que notre commune pourra répondre aux défis et enjeux écologiques, économiques et sociétales de demain. Comprendre, participer, agir ensemble. Nous sommes convaincus que la politique doit se débarrasser des manœuvres politiciennes axées essentiellement sur le pouvoir et les décisions unilatérales. C'est en ce sens que nous travaillerons les six prochaines années, soutenus par les membres de Sauveterre Avenir et ses soutiens. Changer la défiance qui touche la sphère politique restera l’une de nos préoccupations pour permettre aux citoyen.nes de participer aux décisions de leur village. Œuvrer pour une gouvernance partagée. Nous regrettons que le règlement intérieur pour le fonctionnement du conseil municipal, voté par la majorité, ait été rédigé sans concertation avec l’ensemble des élus et n’ait prévu aucune place pour vous, citoyen.nes. Ce règlement intérieur, conventionnel, sans ouverture, prive l’investissement du citoyen dans la vie de sa commune et limite son droit d’expression. Contrairement à notre commune, beaucoup d’autres ont fait preuve d’inclusion de ses citoyen.nes et d’ouverture dès le lendemain de ces élections. La nôtre non ! Nous espérons que les mentalités changeront dans les années à venir. En tout cas, nous y travaillerons.

 

Depuis le début de notre installation, le 23 mai 2020 (date du premier conseil municipal), nous avons soutenu les projets de bon sens et bénéfiques à l’ensemble de nos concitoyen.nes, et ce, peu importe, que ces idées et projets venaient de tel ou tel programme électoral ou sensibilité politique. Nous sommes dans une dynamique constructive en apportant notre aide et nos compétences. Nos votes ont et seront toujours justifiés et motivés dans l’intérêt général. Nos votes « contre » un projet, une décision de la majorité ne sont et ne seront pas motivés par une vengeance à l’encontre de celles et ceux qui ont remporté les élections, ni une attaque à l’encontre de l’équipe majoritaire. Nos comptes rendus des conseils municipaux sont disponibles sur notre page Facebook et notre site internet.

 

Durant notre mandat, nos principales préoccupations pour les années à venir seront d’être à l’écoute des habitants de notre village, d’échanger le plus possible : « Nul ne détient le savoir absolu, les idées partagées sont toujours les plus constructives », de convaincre de l'importance du changement de gouvernance vers une démocratie participative. Nous garderons le cap sur une opposition constructive mais vigilante dans l’intérêt général et le respect des règles de Droit qui régissent le fonctionnement d’une collectivité. Nous sommes ravis d’avoir eu gain de cause pour qu’un de nous trois, siège, pour la première fois en 25 ans, au Conseil d’Administration CCAS (Centre Communal d’Actions Sociales) de la commune alors que c’est un Droit et, continuerons à défendre nos droits et notre liberté d’expression.

 

Nous allons continuer à apporter notre soutien et nos compétences sur les projets d’intérêt général et les projets sur lesquels nous avons travaillé lors de notre campagne comme, par exemple, les énergies renouvelables sur le bâti sans dénaturer des sites naturels ou perturber les espaces de biodiversité, réduire les coûts de l’énergie, redynamiser le centre du village, développer le tissu social par l’échange de services entre habitants, sensibiliser sur le bien-être animal… C’est au niveau local que se joue l’essentiel des problématiques écologiques, sociales et économiques de demain.

 

Retrouvez-nous régulièrement ici, sur notre site internet, pour vous informer différemment, échanger grâce à un blog ou encore vous exprimer sur différents thèmes dans un espace dédié «espace citoyens».

 

L’engagement collectif est le moteur et l’objectif d’une mobilisation des jeunes générations dans la vie de la cité :

Tous, soyons acteurs de la vie de notre village.

 

L’équipe Sauveterre Avenir,

le 10 décembre 2020

nathalie.jasse@sauveterreavenir.fr

emilie.beynet@sauveterreavenir.fr

mathias.durand@sauveterreavenir.fr