vie-locale.jpg
VIE LOCALE
 
 

Quel est le rôle d’une commune si ce n’est de prendre en compte tous ses acteurs.

La place de nos jeunes dans notre commune a toujours été problématique.

Depuis plusieurs générations, nos jeunes ont cherché un endroit pour être ensemble. Ce vide est toujours d’actualité. Il y a une vingtaine d’année, c’était le stade, la place du centre du village, le terrain de cross, puis au fur et à mesure des nouvelles générations, l’esplanade de l’Orangeraie, le gymnase ou encore le pôle culturel pour les principaux lieux de rencontres. A chaque âge, son lieu dédié.

Aujourd’hui, en 2020, rien n’a changé. Ils sont toujours à la recherche d’un lieu qui leur « appartiendrait ». Ils passent de la place de centre du village à l’Orangeraie, du stade au Gymnase, en évitant de se faire réprimander ou éviter les contrôles de police.

Que demandent nos jeunes ? Pas de projet pharamineux, pas de projets onéreux. Uniquement un endroit où ils peuvent se retrouver sans systématiquement se faire expulser ou contrôler.

Des communes y sont parvenues en créant des structures, un lieu où ils pourraient se retrouver sans déranger... Pourquoi la nôtre n’y parviendrait pas ?

Lors de nos rencontres sur le terrain, cette demande revenait à chaque fois : « qu’avez-vous à nous proposer ?», « Il n’y a plus de comité des fêtes, rien pour les jeunes ».

Tel était leur seul leitmotiv : avoir un endroit dédié.

Il est vrai que le parking du pôle culturel, la place du village, ne sont pas très adaptés pour leur offrir un lieu compte tenu des proches habitations. Faut-il alors leur interdire de se rassembler au motif qu’ils dérangent, que des habitants ne leur font pas confiance, qu’un espace ou lieu risque d’attirer des jeunes des communes avoisinantes ? sans leur proposer une alternative. N’avons-nous pas été jeunes aussi ?

La demande des jeunes est un lieu éloigné d’habitations pour ne pas causer de préjudices du fait de leur présence. L’ancien terrain des bosses chemin de la couronne a retenu leur attention et ce, quel que soit leur âge.

Que voulons-nous pour notre jeunesse ?

  • l’ignorance ?

  • l'exclusion ?

 

Nos jeunes ont besoin d’être considérés comme acteurs de notre commune. L’aménagement d’un lieu dédié aura un double impact :

  • les investir dans les projets de leur commune ;

  • leur faire confiance et les responsabiliser.

 

Nous, Sauveterre Avenir, sommes pour inclure nos jeunes au sein de notre commune.

Nous, Sauveterre Avenir, considérerons tous les habitants de notre commune comme acteurs.

Bien que nous soyons élus minoritaires au sein du conseil municipal, nous mettrons tout en œuvre pour collaborer avec l’équipe majoritaire pour atteindre nos objectifs dans l’intérêt général.

Un avenir pour notre jeunesse.

« Soyons tous acteurs de la vie de notre village »

Le 22 juin 2020

Mathias

QUELLE PLACE
POUR NOS JEUNES ?